Alkpote – Ennemi public Lyrics | Find Out Lyrics

Alkpote – Ennemi public Lyrics

Alkpote Ennemi public Lyrics
Alkpote – Ennemi public Lyrics

Ennemi public Lyrics by Alkpote

Je n’ai aucune compassion
Ténébreuse Musique, Oltouch gang
Tu vas aller en enfer en bécane, Alkpote
Gros, j’ai de nombreux types à étrangler, Ténébreuse Musique, j’suis un artiste comme Picasso
Nouvel album : Ogre, ce soir, je rêve de cadavres
J’me défonce jusqu’à c’que j’perde connaissance, quatre-vingt-onze sur mon pécule

Je découpe d’une main, j’ai la mâchoire du requin
Et du venin, cet enfant d’pute me craint, il sait que c’est dur de m’vaincre
Sur l’chemin, vendant du sucre brun, je t’envoie une feinte
Du neuf-un, mon haleine pue le vin, j’t’éjacule sur le sein
Truc de dingue, c’est rien qu’de la vengeance, c’est notre heure maintenant, les temps changent
Les ennemis publics prennent la tangente, ils veulent appliquer la sentence
Tu vas voir mon côté tranchant, je n’ai que des mauvais penchants
Et puis de la codé’ dans l’sang, ouais, je suis désolé, j’m’en branle (pu-pu-pu-pute)
Recharge, maintenant, tu peux plus nous esquiver
Ce rap jeu, on n’y était pas tous destinés
Tu trouves le goût épicé, vous m’avez sous-estimé
Je vais vous décimer, j’enlève mon masque pour respirer
J’vends mes [parkas?] comme mes parts Konami, pas de place pour la mégalomanie
Salaud, j’arrive sur la cartographie, l’apocalypse en vue panoramique
C’est du bon, c’est du pur, je succombe aux succubes
J’te surplombe, tu suppures, c’est très sombre, c’est lugubre

(Yeah) L’Empereur n’a pas encore dit son dernier mot
C’est bien Alkpote et DJ Blax, le style, les sapes, petite pétasse
Ennemi public, c’est bien Alkpote et DJ Blax
Quatre-vingt-onze, le style, les sapes, salope, salope, salope, salope

Ennemi public dans la ville, tu sais que, la plupart du temps, ça deale
Je fume du filtre et de la mandarine dans une belle suite et pas au Campanile
Mets des comprimés et du fentanyl dans une petite bouteille de Fanta Still
Tu vois que, pour moi, c’est tellement facile et, toi, t’es ridicule quand tu danses la drill
Gros, je vise dans le mil et tu me sens venir
Faut qu’je vive dans le dîn avant qu’ça s’envenime
On est dans la vente de kil’ bien avant l’an deux mille
Tu vomis de la bile, le sang est indélébile, j’suis pas un d’ces débiles
Je découpe comme un samouraï vif et je regarde toujours l’timing
Je fume de la beuh au goût ice cream, j’ai pas l’temps pour tes retrouvailles, fils
Ils m’ont tous trahi alors, maintenant, je défouraille vite
Dans ta tête, je te mets douze high kicks, ils me détestent comme un moudjahidin
Où qu’j’aille, j’pine sur le globe terrestre
J’ai encore du pouvoir sur ces putes, comme un proxénète
Je fais mouiller tous les corps qu’j’pénètre ; de ta cyprine, j’bois une gorgée sec
Quand je la doigte, elle se mord les lèvres ; impitoyable, je suis forcé d’l’être

J’ai un boulot à finir, l’Empereur n’a pas encore fini
L’Empereur vous fait peur, tout comme Vladimir ou comme Dark Vador
J’ai un boulot à finir, le côté obscur de la force
L’Empereur vous fait peur, tout comme Vladimir, Alkpote
J’mets ma bite dans ta colonne vertébrale (je préfère par derrière, à vrai dire)
J’mets ma bite dans ta colonne vertébrale (je préfère par derrière, à vrai dire)

Written by; Alkpote
Album/EP; Ogre

Alkpote Ennemi public Lyrics

Alkpote Ennemi public Lyrics English Translation

I have no compassion
Dark Music, Oltouch gang
You’re gonna go to hell in a bike, Alkpote
Homie, I have many types to strangle, Dark Music, I’m an artist like Picasso
New album: Ogre, tonight, I dream of corpses
I get high until I lose consciousness, ninety-one on my nest egg

I cut with one hand, I have the jaw of a shark
And venom, this bitch’s child fears me, he knows it’s hard to defeat me
On the road, selling brown sugar, I send you a fake
From nine-one, my breath stinks of wine, I ejaculate on your breast
Crazy stuff, it’s all revenge, it’s our time now, times are changing
The public enemies take the tangent, they want to apply the sentence
You will see my sharp side, I only have bad inclinations
And then coded it in the blood, yeah, I’m sorry, I don’t care (pu-pu-pu-bitch)
Recharge, now you can’t dodge us anymore
This rap game, we weren’t all meant for it
You find the taste spicy, you underestimated me
I’ll kill you, take off my mask to breathe
I sell my [parkas?] Like my Konami shares, no room for megalomania
Bastard, I’m coming to the cartography, the apocalypse in panoramic view
It’s good, it’s pure, I succumb to succubi
I overlook you, you suppurate, it’s very dark, it’s gloomy

(Yeah) The Emperor hasn’t said his last word yet
It’s Alkpote and DJ Blax, the style, the sapes, little bitch
Public enemy, it’s Alkpote and DJ Blax
Ninety-one, style, sapes, bitch, bitch, bitch, bitch

Public enemy in the city, you know that most of the time it works
I smoke filter and mandarin in a beautiful suite and not at the Campanile
Put pills and fentanyl in a little bottle of Fanta Still
You see that, for me, it’s so easy and you look ridiculous when you dance the drill
Homie, I’m aiming for the millet and you feel me coming
I have to live in the dinner before it escalates
We are in the sale of kil ‘long before the year two thousand
You vomit bile, the blood is indelible, I’m not one of those morons
I cut like a keen samurai and I always watch the timing
I smoke weed with an ice cream taste, I don’t have time for your reunion, son
They all betrayed me, so now I’m going fast
In your head, I put you twelve high kicks, they hate me like a mujahedin
Wherever I go, I pinch the globe
I still got power over these bitches, like a pimp
I wet all the bodies I enter; of your love juice, I take a dry sip
When I finger her, she bites her lips; ruthless, I am forced to be

I have a job to finish, the Emperor hasn’t finished yet
The Emperor scares you, just like Vladimir or Darth Vader
I got a job to finish, the dark side of the force
The Emperor scares you, just like Vladimir, Alkpote
I put my cock in your spine (I prefer from behind, actually)
I put my cock in your spine (I prefer from behind, actually)