MHD – 9 min Lyrics

MHD Mansa Album Lyrics Tracklist

MHD – Mansa Album Lyrics, Tracklist

9 min Lyrics by MHD

Hey
On s’aime pas mais on fait tous semblant
C’est c’qui nous occupe
Une petite panne sur les réseaux sociaux
C’est ça qui coupe ta vie
J’voulais une femme mais j’ai pas les moyens
J’ai des bouches à nourrir
J’ai une mère que je n’vois plus souvent
J’vois trop mes amis
J’peux t’mentir les yeux dans le yeux
J’me suis déjà menti
Pas méchant mais parfois j’fais semblant
Pour moi ça fait viril
C’est mon enfant j’pourrais tout faire pour elle
J’aimais trop ma té-ci
La rue ça tue t’arrives pas à t’enfumer
C’est comme la garette-ci
Et il dit quoi le p’tit Kevin du tieks
Le foot c’était pour lui
Bah rien il est posté dans l’bat c’est lui qui vend du shit
Hé copine t’étonnes pas d’la jalousie
Tu racontes trop ta vie

C’est celles qui disent « t’es trop belle ma chérie »
Souvent les hypocrites
Trop d’choses à dire j’peux pas m’taire j’ai trop la boule au ventre
L’adversaire a marqué l’but remets la balle au centre
T’as ni principes ni cojones c’est qu’on peut pas s’entendre
Y’a que les fils de pute qui volent des choses qu’ils ne peuvent
Pas revendre
Les journalistes s’impatientent ils veulent interview au quartier
S’en battent les couilles d’mon profil j’suis le p’tit qui sort d’la cité
Nombreux étaient à penser qu’j’allais pas réussir
Petit j’avais la dalle j’voyais l’frigo et j’restais pas assis
Hé Pepèpe ! Si j’dois régler des comptes c’est pas sur les réseaux
On discute comme des vrais hommes conversation se fait à huit
Clos

Et c’qu’ils pensent de moi j’m’en bats les couilles en vrai
Regarde moi dans les yeux finir entre quatre planches
J’pourrais les satisfaire
Et mon entourage me dit que j’ai la plume
J’m’amuse quelques années puis après tu m’verras plus
J’suis lunatique et ma conscience me dit il faut qu’j’arrête
J’viens d’une autre planète même ailleurs j’me fais des pépettes
Mes nouveaux amis sont devenus mes ennemis
J’ai pris trop d’place et maintenant ils veulent me nuire
C’est pas possible une fois qu’tu perds tes couilles
Après ça pousse pas
Les mecs qu’insultent ta mère sur twitter dehors tu les trouves pas
C’est dommage
Deux heures trente j’ai pas bougé j’suis QH5
La détention j’l’ai pas vu venir comme un coup d’exctinct
J’ai pris conscience la liberté ça coute cher et que même
Pas pour un tête à tête
J’pourrais plus me prendre la tête
Tu sais même torse nu ils retournent leurs vestes
Les batards j’les rodave comme un guetteur en North Face
J’retrouve le sourire que dans la classe affaire
Quand j’passe les portiques sonnent j’ai le regard revolver
Nique ton père et nique sa mère la censure
J’peux pas manquer d’inspiration même bloqué à la Santé
Cellule 104 écrou 093, lits superposés wallah billay que

J’suis pas à l’aise
6 ans d’carrière y’a des médias qui savent pas qu’j’suis là
J’suis l’premier d’putain rappeur français à faire Coachella
Des concerts d’tou-part, du Senegal au Danemark
J’me fais plaisir j’m’en bats les couilles des Victoires
J’dépend de personne c’est moi qui gère le navire
J’tire la meute c’est moi Paolo Maldini
J’suis dans l’mal me demande pas si ça va
Garde la pêche tu posais moins d’questions quand j’étais
Pas là ouais
Autant marcher seul que sucer des bites c’est comme ça
La vie
J’ai pas fait qu’ils voulaient j’suis retiré des playlists
J’attends qu’le rap français dévoile son vrai visage
En vrai y’a qu’des vautours derrière c’beau paysage hé
Les rappeurs qui parlent sur moi parlez pas devant les
Ingés
Peu importe l’âge à tout moment on peut s’mélanger
Je sais que c’est cru j’connais la rue j’ai l’habitude
J’ai fais face à voyou qu’on pas d’vécu
Y’a pas de hasard, tout est calculé
Fais pas l’batard tu trahis la Onda c’est que t’es un enculé
L’Afrique c’est pas une tendance dites le aux cain-ri
Ils veulent tous des p’tits qui dansent dans des bidonvilles
Zarma 2019 tout le monde est naija
Shaku Shaku dans les clips ca fait le hala
Ca vient d’chez nous, ça vient d’Paris
19eme nord comme Moussa Diaby
Le chtar c’est moche comme un bouton qui pousse
Mais dedans y’a pas d’pus
Et en promenade ça fait des circuits zig zag
La hchouma le surveillant qui gaze il a qu’une barre
Trop d’projets en tête j’suis né pour brasser
Tant que j’peux compter mon oseille c’est qu’j’en ai pas
Assez
Euros, dollars, dirham, livres sterling
J’récupérais des paquetages devant la gare Austerlitz
Chérie n’écoute pas les rumeurs, les on m’a dit
C’est vrai que j’suis enfermé mais dehors j’ai le lion-mi
Sur un coup d’fil j’apprends la mort de tronçon
Celui qui m’disait dans l’son 19 tu peux pas faire mieux

MHD MANSA
Repose en paix mon reuf, pour toi j’ai fait des ière-pri
On s’butait au room service avant le forty-forty
Avant d’bouger là-bas j’t’ai laissé ma casquette Gucci
Dans tout babi tu répétais Mh c’est mon bon petit
Mais merde, j’écris les larmes aux yeux
J’essaye d’vider tout mon chagrin en r’gardant dans les cieux
Mais c’est dur, faites-moi passer un cheu
Les années passent et j’réalise la vie c’est pas un jeu
Sah y’a qu’la mort qui pourras m’faire taire
Et à mon pire ennemi j’pourrais pas lui souhaiter d’aller en enfer
Mon cerveau se nourrit d’altères
Assis sur mon trône ou à genoux quand j’fais la prière
Avoir une femme et des marmots
Madame je l’aime à mort mais face à elle j’ai pas les mots
C’est mon iep et mon épaule
On finira cote à cote
Une vue en bord de mer et le soleil qui s’lève à l’aube
Situation délicate mais j’ai pas changé
C’est les épreuves de la vie
Il suffit d’avoir l’mental pour les surpasser
J’suis un vrai thieba j’suis l’boxeur jamais dans les cordes
J’ai touché l’pactole ouais j’ai pas suivi les normes
Mais que dire à part qu’mon coeur est noir comme ma te-car
Voir mon compte tomber à découvert Astaghfirou-Llah
J’ai des conseillers un peu toupar
Après l’album je vais couper les ponts chez la banque postale
J’suis ni la pluie, ni le soleil, c’est moi la tempête
J’connais trop de mecs qui perdent la tête au début de l’enquête
J’demande pas grand chose, juste le respect
Chez nous y’a pas de place pour les girouettes et ceux qui rouspètent
Ma vie est pleine de suspens, c’est pire qu’un feuilleton
On m’voit sur Youtube, à la télé et même à l’oeuilleton
Et c’est vrai que ça me manque les Champs et la rue Rivoli
J’dois régler quelques soucis et igo Mpa Rini
Elle est pas mal celle là, hijo de puta
J’peux parler toutes les langues, quand j’dois négocier la cuenta
Et vérifie le son, y a pas de mythos
J’enchainais les freestyle avec Dianka dans sa ptite clio
On galérait y’avait pas trop de mousso
Ptit appart vers Goncourt sur un fond de Zaho
Anti michtonneuse qui persévère
Mon ex m’a trompé avec un footeux, même pas titulaire
Elle est bête ou quoi!
V’nez pas mettre vos nez dans mes affaires
Renoi tout le monde parle, personne ne va rien faire, crois moi
Y’en a qui se réjouissent de mon absence, il parait
Tout va se régler je vais crever l’abcès papè
Le jeu du Barça, je fais des passes tiki-taka
J’suis trop connu, jamais on m’dit « négro t’es qui toi ? »
J’ai NI au bout du fil et j’lui répond que ça va
Il m’dit qui vient a tes parlu pour toi j’ai trop de moula
Ca m’fais plaisir mes négros pense à moi
Vrai reconnait vrai demande à Ibra du 50k
Le temps me parait long, j’ai le temps de bosser mes bras
Prendre quelques kilos avant d’être libérable
C’est vendredi qu’on retrouve le sourire mais faites rentrer mes cantines
Quelques feuilles, des garette-ci et des paquets de spaghetti
Fils de pute j’suis pas une terreur
J’regarde TPMP, Moretti j’l’appelle taleur
Rien qu’elle m’sourit la ptite renoi du greffe
Le chef du bâtiment, wallah billay c’est pas mon chef
Des mauvaises habitudes de taulards
Mais fais ta fouille connard
J’vais te laisser ma ptite cellule avec un tas de molards
J’vais pas me gêner de dire que j’suis un génie
Depuis Ngatie Abedi mes sous je les ai investi
C’que j’voulais dans ma life c’est déjà acquis
A 3,5 millions d’euros et quelques centimes, bah ouais
Tu crois qu’on lève le doigt pour prendre la parole
Bande de gogols on peut soulever des Andy Carroll
Malgré mes quelques défauts, j’suis resté franc
Si tu sais rien bah tu la ferme ta gueule
(Il vous reste une minute et 10 secondes)
Et l’autre qui va crier sur tous les toits que j’lui dois des ous
Gros je vais t’faire une fleur, on va régler ça entre nous
Marre de ces putes à clic qui salissent mon blaze
J’vais pas finir comme Kadhafi ou Amin Dada wallah
Que t’aimes ou t’aimes pas c’est la même chose
Ca devient relou, comme un mannequin qui fait les mêmes poses
Jeune noir au destin favorable, fallait le courage ma vie n’était pas trop
Agréable

Frère, j’ai mal au coeur mais j’ai peur de voir le docteur
J’pourrais pas vesqui la mort même coffré dans un bunker
J’trouve des réponses pour ensuite me contredire
J’prends la route à contresens sans permis de conduire
Ça fait mal quand ton gars sûr prend pas de nouvelles
Enveloppe, papier, timbre, j’te demande pas la Tour Eiffel
Marlich c’est la vie
Souvent le couteau dans le dos provient du poto qui te prévient
C’est les aléas, faut que je prenne mes distances
On dit que j’parle mal c’est pas de ma faute, je dis c’que je pense
Bah ouais, soyons sincère, parlons français
J’ai du mal à m’attacher, souvent le coeur est brisé
Des regrets, après tisé, après hum hum
Et ma go depuis que je l’ai quitté, elle est grave cheum, wallah
Triste à savoir, ouais ouais

Written by; MHD
Album/EP; Mansa

MHD 9 min Lyrics

MHD 9 min Lyrics English Translation

Hey
We don’t like each other but we all pretend
This is what concerns us
A little outage on social networks
This is what cuts your life
I wanted a woman but I can’t afford
I have mouths to feed
I have a mother that I don’t see often anymore
I see my friends too much
I can lie to you eye to eye
I already lied to myself
Not mean but sometimes I pretend
For me it looks manly
She’s my child, I could do anything for her
I loved my tee too much
The street kills you can’t smoke yourself
It’s like the little boy
And what does little Kevin of the tieks say
Football was for him
Well nothing he is posted in the bathe it is he who sells hash
Hey girlfriend don’t surprise you with jealousy
You tell too much about your life
These are the ones who say “you are too beautiful my dear”
Often the hypocrites
Too many things to say I can’t shut up, I have too much of a lump in my stomach
The opponent scored the goal put the ball back to the center
You have neither principles nor cojones, it is that we can not get along
Only motherfuckers steal things they can’t
Not resell
The journalists are getting impatient, they want an interview in the neighborhood
Fighting the balls of my profile I’m the little one who comes out of the city
Many thought I was not going to succeed
When I was little, I was sick, I could see the fridge and I wouldn’t sit still
Hey Pepèpe! If I have to settle accounts it’s not on the networks
We discuss like real men, conversation is done at eight
Closed
And what they think of me I really don’t give a fuck
Look me in the eye ending between four planks
I could satisfy them
And my entourage tells me that I have a pen
I have fun a few years and then you won’t see me anymore
I’m moody and my conscience tells me I must stop
I come from another planet, even elsewhere, I make a fuss
My new friends have become my enemies
I took too much space and now they wanna hurt me
It’s not possible once you lose your balls
After that don’t grow
The guys who insult your mother on twitter outside you can’t find them
Too bad
Two thirty I haven’t moved I’m QH5
Detention I didn’t see it coming as an emergency
I realized that freedom is expensive and even
Not for a face to face
I couldn’t take my head anymore
You even know shirtless they turn over their jackets
The bastards, I run them like a lookout in the North Face
I only find a smile in the business class
When I pass the gates ring I have a revolver gaze
Fuck your father and fuck his mother censorship
I can’t lack inspiration even when I’m stuck in Health
Cell 104 nut 093, bunk bed wallah billay que
I’m not comfortable
6 years of career there are media who don’t know I’m here
I’m the first fucking French rapper to do Coachella
Concerts everywhere, from Senegal to Denmark
I’m happy, I don’t give a fuck about the Victories
I depend on no one, I manage the ship
I shoot the pack, it’s me Paolo Maldini
I’m in trouble, don’t ask me if it’s okay
Keep fishing you asked less questions when I was
Not there yeah
As much walking alone as sucking cock, that’s how it is
Life
I didn’t do what they wanted I got removed from playlists
I’m waiting for French rap to reveal its true face
Really there are only vultures behind this beautiful landscape hey
The rappers who talk about me don’t talk in front of them
Ingés
No matter the age at any time we can mingle
I know it’s believed I know the street I’m used to
I faced a thug that we did not live
It’s no coincidence, everything is calculated
Don’t be the bastard you betray the Onda it’s that you are a motherfucker
Africa is not a trend tell the cain-ri
They all want little girls dancing in slums
Zarma 2019 everyone is naija
Shaku Shaku in the clips it makes the hala
It comes from us, it comes from Paris
19th north like Moussa Diaby
The chtar is ugly as a button that pushes
But inside there is no pus
And on a walk it makes zig zag circuits
The hchouma the supervisor who gauze he has only one bar
Too many things on my mind, I was born to brew
As long as I can count my sorrel, I don’t have any
Enough
Euros, dollars, dirham, pounds sterling
I collected packages in front of the Austerlitz station
Honey don’t listen to rumors, they told me
It’s true that I’m locked up but outside I have the lion-mi
On a phone call I learned of the death of a stretch

Whoever told me in song 19 you can’t do better

MHD MANSA
Rest in peace my brother, for you I made a few prayers
We were starting room service before forty-forty
Before moving there I left my Gucci cap
In all babi you kept repeating Mh it’s my good little one
But damn it, I write with tears in my eyes
I try to empty all my sorrow by looking in the skies
But it’s hard give me a hair
Years go by and I realize life is not a game
There is only death that can silence me
And to my worst enemy I couldn’t wish him to go to hell
My brain feeds on dumbbells
Sitting on my throne or on my knees when I pray
To have a wife and children
Madam, I love her to death but in front of her I have no words
This is my iep and my shoulder
We will end up side by side
A seaside view and the sun rising at dawn
Delicate situation but I haven’t changed
These are the trials of life
You just need to have the mental to surpass them
I’m a real thieba, I’m the boxer never on the ropes
I hit the impactole yeah I didn’t follow the standards
But what can I say except that my heart is as black as my car
See my account fall short Astaghfirou-Llah
I have a little toupar advisers
After the album I’m going to cut ties at the post office bank
I’m neither the rain nor the sun, I’m the storm
I know too many guys who lose their minds at the start of the investigation
I don’t ask for much, just respect
With us there is no place for weathervanes and those who grumble
My life is full of suspense, it’s worse than a soap opera
You see me on Youtube, on TV and even on the eyepiece
And it’s true that I miss the Champs and rue Rivoli
I have to sort out some worries and igo Mpa Rini
She’s not bad that one, hijo de puta
I can speak all languages, when I have to negotiate the cuenta
And check the sound, ain’t no mythos
I did freestyle with Dianka in her little clio
We struggled there wasn’t too much mousso
Small apartment towards Goncourt on a backdrop of Zaho
Anti michtonneuse who perseveres
My ex cheated on me with a footballer, not even a regular
She is stupid or what!
Don’t stick your noses in my business
Renegade everybody talkin ‘nobody gonna do nothing, believe me
Some are happy about my absence, it seems
Everything will be resolved, I will burst the abscess papè
Barça’s game, I do tiki-taka passes
I’m too well known, never do you ever say “nigga who are you? ”
I have NI on the phone and I tell him it’s okay
He tells me who comes to you spoke for you I have too much moula
It makes me happy my niggas think of me
True recognize true ask Ibra for 50k
Time seems long to me, I have time to work my arms
Gain a few pounds before being released
Smiles are found on Friday, but bring in my canteens
A few leaves, some garette and bundles of spaghetti
Son of a bitch, I’m not a terror
I look at TPMP, Moretti I call him taleur
She just smiles at me, the little kidney from the transplant
The head of the building, wallah billay, he’s not my boss
Bad habits of convicts
But do your digging asshole
I’m going to leave you my little cell with a bunch of molards
I will not be shy to say that I am a genius
Since Ngatie Abedi my money I have invested
What I wanted in my life has already been taken for granted
3.5 million euros and a few cents, well yeah
You think we raise a finger to speak
Bunch of gogols we can lift some Andy Carroll
Despite my few flaws, I remained frank
If you don’t know anything, shut up your mouth
(You have one minute and 10 seconds left)
And the other who will scream from the rooftops that I owe him
Homie, I’m going to give you a treat, we’ll settle this between us
Fed up with these clicker bitches that smear my blaze
I’m not going to end up like Kadhafi or Amin Dada wallah
Whether you like it or not is the same
It’s getting suck, like a model who does the same poses
Young black with a favorable destiny, I needed courage, my life was not too much
Pleasant

Brother, my heart hurts but I’m afraid to see the doctor
I couldn’t die even if I was locked in a bunker
I find answers and then contradict myself
I take the road in the wrong direction without a driver’s license
It hurts when your sure guy doesn’t hear from you
Envelope, paper, stamp, I’m not asking for the Eiffel Tower
Marlich is life
Often the knife in the back comes from the friend who warns you
It’s the hazards, I have to distance myself
They say I speak badly, it’s not my fault, I say what I think
Well yeah, let’s be honest, let’s speak French
I find it hard to tie myself down, often my heart is broken
Regrets, after tis, after hm hmm
And my go since I left her, she’s serious cheum, wallah
Sad to know, yeah yeah