OrelSan La Quête Lyrics

Rien peut m’ramener plus en arrière que l’odeur d’la pâte à modeler
Maman est prof de maternelle, c’est même la maîtresse d’à côté
J’ai cinq ans et j’passe par la fenêtre pour aller m’planquer dans sa classe
Elle m’dit : « T’es pas censé être là », j’ai dit : « Près d’toi, c’est là ma place »
J’aime que les livres, j’préfère être seul donc j’suis plus content quand il pleut
J’fais quelques cours de catéchisme mais j’suis pas sûr de croire en Dieu
J’ai sept ans, la vie est facile, quand j’sais pas, j’demande à ma mère
Un jour elle m’a dit : « J’sais pas tout », j’ai perdu foi en l’univers

À cinq ans, j’voulais juste en avoir sept
À sept ans, j’étais pressé d’voir le reste
Aujourd’hui, j’aimerais mieux qu’le temps s’arrête
Ah, c’qui compte c’est pas l’arrivée, c’est la quête

J’balaye les feuilles mortes sur le terrain
Le froid m’fait des cloques sur les mains
J’ai dix ans, j’suis fan de basket
J’m’habille en p’tit américain
Mon père, mon héros, m’a offert les Jordan 8 avec les scratch
Donc j’fais tout pour le rendre fier
Quand il vient m’voir à tous les matchs
J’rentre au collège, on m’traite de bourge
Normal, mes chaussures coûtent une blinde
J’veux plus les mettre, mon père s’énerve
Toi t’as tout, nous on n’avait rien
J’ai douze ans, j’fous l’bordel en cours
Pour essayer d’me faire des potes
Le prof de musique s’fout en l’air
Il est au paradis des profs

À onze ans, j’voulais juste en avoir treize
À treize ans, j’étais pressé d’voir le reste
Aujourd’hui, j’aimerais mieux qu’le temps s’arrête
Ah, c’qui compte c’est pas l’arrivée, c’est la quête

Souvent j’suis tombé amoureux
Mais pour une fois, c’est réciproque
J’abandonne lâchement tous mes potes
J’vois plus qu’ma meuf, on fume des clopes
Quatorze ans, j’suis juste un fantôme
Du moins c’est c’que disent mes parents
Chérie veut qu’j’traîne plus qu’avec elle
Pourtant elle m’fait la gueule tout l’temps
Vu qu’j’déménage, ça nous sépare
J’me dis qu’l’amour c’est surcoté
Mon frangin m’éclate au basket
Alors j’préfère abandonner
J’ai quinze ans, j’regarde Kate en boucle
J’traîne avec des gars comme Casper
Mon père est sévère avec moi
Donc j’le répercute sur mon frère

À quinze ans, j’voulais juste en avoir seize
À seize ans, j’étais pressé d’voir le reste
Aujourd’hui, j’aimerais mieux qu’le temps s’arrête
Ah, c’qui compte c’est pas l’arrivée, c’est la quête

J’descends les marches, la peur au ventre
Pour intercepter mon bulletin
À la maison, c’est la guerre froide
On s’comprend plus donc j’dis plus rien
J’ai seize ans et j’passe par la fenêtre
Pour rejoindre les autres au skatepark
On boit des bières, on fume des joints
Et j’raconte tout ça dans mes raps
Les années passent, même un peu trop
Au point qu’j’ose plus chanter mon âge
Mon frangin fume quand j’mets la bague
Ma frangine anime le mariage
Les choses que j’ose dire à personne
Sont les mêmes qu’ils remplissent des salles
Maman est là, mon père est fier
Et l’univers est pas si mal
(L’univers est pas si mal)

À seize ans, j’voulais juste avoir dix-sept
Dix-sept ans, j’étais pressé d’voir le reste
Aujourd’hui, j’aimerais mieux qu’le temps s’arrête
Ah, c’qui compte c’est pas l’arrivée, c’est la quête

À cinq ans, j’voulais juste en avoir sept
À sept ans, j’étais pressé d’voir le reste
Aujourd’hui, j’aimerais mieux qu’le temps s’arrête
Ah, c’qui compte c’est pas l’arrivée, c’est la quête

OrelSan La Quête Lyrics English Translation

Nothing can take me back further than the smell of plasticine
Mom is a kindergarten teacher, she’s even the teacher next door
I am five years old and I go through the window to go and hide in his classroom
She said to me: “You’re not supposed to be there”, I said: “Next to you, this is my place”
I like books, I prefer to be alone so I’m happier when it rains
I do some catechism lessons but I’m not sure I believe in God
I’m seven years old, life is easy, when I don’t know, I ask my mother
One day she said to me: “I don’t know everything”, I lost faith in the universe

At five, I just wanted to be seven
At seven, I was in a hurry to see the rest
Today, I’d rather time stood still
Ah, what matters is not the arrival, it’s the quest

I sweep the dead leaves on the ground
The cold blisters my hands
I’m ten years old, I’m a basketball fan
I dress like a little American
My father, my hero, gave me the Jordan 8s with the scratch
So I do everything to make him proud
When he comes to see me at every game
I’m going to college, they call me bourgeois
Normal, my shoes cost a blind
I don’t want to put them on anymore, my father gets angry
You have everything, we had nothing
I’m twelve years old, I’m crazy about the current mess
To try to make friends
The music teacher is screwing up
He is in teachers’ paradise

At eleven, I just wanted to be thirteen
At thirteen, I was in a hurry to see the rest
Today, I’d rather time stood still
Ah, what matters is not the arrival, it’s the quest

Often I fell in love
But for once, it’s mutual
I cowardly abandon all my friends
I see more than my girl, we smoke cigarettes
Fourteen years old, I’m just a ghost
At least that’s what my parents say
Honey wants me to hang out more than with her
Yet she shouts at me all the time
Since I’m moving, it separates us
I tell myself that love is overpriced
My brother is having fun in basketball
So I prefer to give up
I’m fifteen, I watch Kate over and over
I hang out with guys like Casper
My dad is tough on me
So I pass it on to my brother

At fifteen, I just wanted to be sixteen
At sixteen, I was in a hurry to see the rest
Today, I’d rather time stood still
Ah, what matters is not the arrival, it’s the quest

I go down the stairs, fear in my stomach
To intercept my newsletter
At home it’s the cold war
We no longer understand each other so I say nothing
I’m sixteen and I’m going through the window
To join the others at the skatepark
We drink beers, we smoke joints
And I tell it all in my raps
The years go by, even a little too much
To the point that I no longer dare to sing about my age
My brother smokes when I put on the ring
My sister animates the wedding
The things I dare say to no one
Are the same as they fill rooms
Mom is here, my father is proud
And the universe is not so bad
(The universe is not so bad)

At sixteen, I just wanted to be seventeen
Seventeen, I was in a hurry to see the rest
Today, I’d rather time stood still
Ah, what matters is not the arrival, it’s the quest

At five, I just wanted to be seven
At seven, I was in a hurry to see the rest
Today, I’d rather time stood still
Ah, what matters is not the arrival, it’s the quest

Leave a Reply

Your email address will not be published.