Tiakola – Parapluie Lyrics

Tiakola Parapluie Lyrics

Les valeurs passent avant la hype (Hype), la valise passe devant la douane (Douane)
Ne jamais brûler les étapes (Han), surtout, quand on connaît son toit (Toit)
On s’rassure en disant qu’on a qu’une vie (Vie), surtout, quand on est mal (Mal)
La France avait besoin de moi (Moi), donc rajoute une troisième étoile (Ouais, ouais, ouais, ouais)
J’en ai eu des grosses pertes (Grosses pertes), tranquille, je f’rai pas de constat (Constat)
Devenu un moteur (Moteur) et dis-toi, jamais de non-stop (Non-stop)
Abandonner, j’ai mis trop d’temps, donc avant d’aller, j’ai réfléchi (Réfléchi)
Avant la nuit, je me suis dit : “J’peux pas abandonner tous mes obstacles”
Dans les bons moments, on se souhaite la santé (Santé), aujourd’hui, ça d’vient un problème
Mais faut détendre l’atmosphère quand y a pas ma te-tê sur les hautes sphères
Bien ressentir c’que je pensais, j’aimerais bien revoir tout c’qui s’est passé (Passé)
L’avenir est déjà tracé, ne sois pas surpris devant la transac’ (Transac’), pas un mot

Ils valident c’qu’on fait, c’est du ce-vi (Ce-vi), pas besoin de faire un movie (Movie)
Ça débite toute l’année sous COVID (Hum, débite)
Et ceux qui pensent qu’on allait dévier, t’inquiète pas, on reçoit des devis (Hum, devis)
Devant la police, devient novice (Novice), j’suis l’Real Madrid, j’suis le Nueve (Nueve)

C’est vrai qu’on s’arrête plus, le gamos est rapide (Vroum)
Dehors, il pleut des balles, j’ai d’jà prévu mon parapluie
C’est vrai qu’parfois, on s’est raté, souvent, on s’est retenus
Elle veut qu’j’lui mette la bague mais j’suis resté sur mes appuies
J’attends pas tout ça pour qu’on m’respecte, moi (Pa-pa-pah)
Et pour notre bien, s’te-plaît, reste loin d’moi (Pa-pa-pah)
Au final, je dois que compter sur moi (Pa-pa-pah)
Et pour notre bien, s’te-plaît, reste loin d’moi (Pa-pa-pah)
Au final, je dois que compter sur moi

C’est vrai qu’on s’est raté (Ah, ah, ah)
Souvent, on s’est retenus (Ah, ah, ah)
Ils veulent me faire la bise, j’veux pas leur faire, rien à foutre, j’suis pas des leurs
Que des méchants caractères, c’est dans la tête, c’est ça le thème

J’arrive avec un nouveau geste pour faire du bruit dans l’stade (Faire du bruit dans l’stade)
Ils disent que ça les dérange quand tu fais pas d’stats (Quand tu fais pas d’stats)
Ils croquent la pomme, laisse-les croire, ils font pas l’poids
Toutes les blessures sont dans l’dos, tous les outils sont dans l’coffre
Fais gaffe à cette sale vie quand c’est toujours le proche, celui qui t’offre
J’parle même pas de ceux qui doivent tous ces sous et font la teuf
Essaye de temporiser (Mmh-mmh) et j’me sens pas chez moi (Mmh-mmh)
Dehors, il pleut, il faut rien laisser (Mmh-mmh) mais j’ai coffré mon parapluie (Yah-ah)
Everyday, on a zoné (Han), on peut pas rester à la son-mai (Han)
Le prix du bail va te choquer (Han), vaut mieux qu’tu restes sur les prix soldés (Han)
La récompense du Boy Golden (Han), la petite a sorti l’décolleté (Han)
Pas d’humeur sont mes soldats (Han), tranquille, mettez-vous sur le côté

C’est vrai qu’on s’arrête plus (Ouh), le gamos est rapide (Vroum)
Dehors, il pleut des balles, j’ai d’jà prévu mon parapluie
C’est vrai qu’parfois, on s’est raté, souvent, on s’est retenus
Elle veut qu’j’lui mette la bague mais j’suis resté sur mes appuies
J’attends pas tout ça pour qu’on m’respecte, moi (Pa-pa-pah)
Et pour notre bien, s’te-plaît, reste loin d’moi (Pa-pa-pah)
Au final, je dois que compter sur moi (Pa-pa-pah)
Et pour notre bien, s’te-plaît, reste loin d’moi (Pa-pa-pah)
C’est vrai qu’on s’arrête plus, le gamos est rapide (Vroum)
Dehors, il pleut des balles, j’ai d’jà prévu mon parapluie
C’est vrai qu’parfois, on s’est raté, souvent, on s’est retenus
Elle veut qu’j’lui mette la bague mais j’suis resté sur mes appuies
J’attends pas tout ça pour qu’on m’respecte, moi (Pa-pa-pah)
Et pour notre bien, s’te-plaît, reste loin d’moi (Pa-pa-pah)
Au final, je dois que compter sur moi (Pa-pa-pah)
Et pour notre bien, s’te-plaît, reste loin d’moi (Pa-pa-pah)

Va pas manger la gamelle, dehors, il pleut, tu sais qu’c’est la galère
Voyoucratie, y en a pas l’air, on leur donnerait sûrement pas l’heure
Une maison dans un palais pour coffrer la mère à palais
Coffrer la mère à palais, c’qu’elle me demande à l’niveau d’un salaire

    Lyrics Knowledge:

  • Written by: Amine Fars, Tiakola
  • Album: Mélo
  • Released: 2022