Ziak – Akimbo Lyrics | Find Out Lyrics

Ziak – Akimbo Lyrics

Ziak Akimbo Lyrics, Akimbo Lyrics by Ziak

Yeah
Libérez tous mes copains
Hey, Hey
Boom
Chaque fois qu’j’vois j’suis là je n’en parle pas
Quand j’suis là je vois je n’en parle pas
Chaque fois qu’j’vois j’suis là mais j’en parle pas
Je n’en parle pas
Yo, hey, boom

Cette tarée vient à mon concert avec le mec qui veut la ken
J’en ai marre du bloc je vais prendre l’air, j’gratte au bord de la Seine
Crois moi que le manque d’osеille et la hess niquеnt la mère à la flemme
Les rappeurs français sont tous alignés, j’nique des mères à la chaîne
J’ai peu dormi de la semaine, en Margiela
Toi tu marchais là tu n’as pas pu m’cacher ta peine
Ces soirées là, où quand je suis là j’me sens bien plus seul que quand j’traîne
Elle est bien trop vide dans son cœur, elle est bien trop pleine dans son zen’
Parle-moi, parle-moi, pique-moi, pique-moi, faut qu’tu passes dans mes veines
Pour me connaitre il t’faut plus qu’un profil, la fausse vie ça me gêne
Tu veux qu’ils soient honnêtes?
D’mande combien ils mettent, ou attends qu’ils saignent
J’suis reconnaissant envers le Seigneur, j’suis pas d’ceux qui se plaignent
Non j’suis pas de ceux qui freinent
Dis-moi c’que tu cherches à fuir
Je frôle le succès, en fuyant le sommeil
Ne joue pas les durs à cuire, tu manges une grande steak derrière les oreilles
Tu vois c’que ça fait de mentir, je prends seulement une grande bouffée d’air
Tout juste avant que je tire, han, yeah, je mets des bâches et je souille
Si t’es pas mon ennemi je m’en bats les couilles, chauffe la sauce et je touille
J’ai toujours dit vrai, sauf pendant la fouille
Ton reflet dans la douille, les taches de vieillesse ressemblent à la rouille
Dans mes cauchemars je patrouille et même la mort ne me fout plus la trouille

C’qui compte c’est d’avoir raison pas la vérité
C’est la possession pas d’la mériter
Vous commencez sérieusement à m’irriter
Vous commencez sérieusement à m’irriter
Chaque fois, qu’j’suis là
Je vois, j’parle pas
Mais toi, et moi, jamais

Jamais on raccordera nos timings si y’a marqué sucer dans ton planning
J’suis dans l’Uber Berline, aquaplaning
Et l’ambiance est zarbi comme dans Shining
Mes robots viennent pour fêter ton platine
L’arme est dissimulée pas de fighting
Ça commence à brûler quand je taquine
Ça commence à brûler quand je taquine
Mes darons sont pas nés en France
j’peux pas leur ramener 3 francs 6 sous
J’peux pas leurs rendre leur enfance
J’peux pas accepter tous vos bisous
J’recule devant vos avances
C’est plus facile pour certains d’entre vous
La cité a une latence
Impossible de prendre des vacances
On a deux trois choses à dire à l’agence, viens tester
Viens tester tu vas détester
À chaque fois qu’il va t’en manquer
Prépare toi à nous contacter
Ho yah viens tester
Viens tester tu vas détester
À chaque fois qu’il va t’en manquer
Prépare toi à nous contacter
Yeah

Chaque fois qu’j’vois j’suis là mais j’en parle pas
Libérez tous mes copains
Libérez tous mes copains

Ziak Akimbo Lyrics English Translation

Yeah
Free all my friends
Hey, hey
Boom
Every time I see I’m there I don’t talk about it
When I’m there I see I don’t talk about it
Every time I see I’m there but I don’t talk about it
I don’t talk about it
Yo, hey, boom

This freak comes to my concert with the guy who wants the ken
I’m fed up with bouldering, I’m going to get some fresh air, I’m scratching at the edge of the Seine
Believe me that the lack of bone and the hess make the mother lazy
The French rappers are all aligned, I fuck chain mothers
I slept little during the week, in Margiela
You, you were walking there, you couldn’t hide your pain from me
Those evenings, where when I’m there I feel much more alone than when I’m hanging out
She’s way too empty in her heart, she’s way too full in her zen ‘
Talk to me, talk to me, prick me, prick me, you must pass through my veins
To know me you need more than a profile, the fake life bothers me
Do you want them to be honest?
Ask how much they put, or wait until they bleed
I’m grateful to the Lord, I’m not one of those who complain
No, I’m not one of those who slow down
Tell me what you’re trying to run away from
I border on success, fleeing from sleep
Don’t be tough guys, you eat a big steak behind your ears
You see what it feels like to lie, I just take a deep breath of air
Right before I shoot, han, yeah, I put up tarps and I smear
If you’re not my enemy, I don’t give a fuck, heat the sauce and I stir
I always said the truth, except during the search
Your reflection in the socket, age spots look like rust
In my nightmares I patrol and even death doesn’t scare me anymore

What matters is to be right not the truth
It’s the possession not to deserve it
You seriously start to irritate me
You seriously start to irritate me
Every time I’m here
I see, I don’t speak
But you and me never

We will never connect our timings if there is a sign sucking in your schedule
I’m in the Uber Sedan, aquaplaning
And the atmosphere is weird like in Shining
My robots are coming to celebrate your platinum
The weapon is concealed, no fighting
It starts to burn when I tease
It starts to burn when I tease
My darons were not born in France
I can’t bring them back 3 francs 6 sous
I can’t give them back their childhood
I can’t accept all your kisses
I recoil from your advances
It’s easier for some of you
The city has a latency
Can’t take a vacation
We have two or three things to say to the agency, come and test
Come and test you will hate
Every time you’re going to miss it
Get ready to contact us
Ho yah come and test
Come and test you will hate
Every time you’re going to miss it
Get ready to contact us
Yeah

Every time I see I’m there but I don’t talk about it
Free all my friends
Free all my friends