L’Algérino – Tout ce qu’il fallait.. Lyrics

LAlgerino Moonlight Lyrics

L’Algérino – Moonlight Album Lyrics, Tracklist

Tout ce qu’il fallait Lyrics by L’Algérino

On a fait tout c’qu’il fallait, fallait sonner l’alarme
Parler, on l’a trop fait, tu m’as trahi, j’ai coupé les ponts
J’avance dans le néant, violent est le mélange
Mes douleurs sont les miennes, j’suis pisté par les hyènes
On a fait tout c’qu’il fallait, fallait sonner l’alarme
Parler, on l’a trop fait, tu m’as trahi, j’ai coupé les ponts
J’avance dans le néant, violent est le mélange
Mes douleurs sont les miennes, j’suis pisté par les hyènes

Dans les rues d’la vie, j’suis en pilotage
Alcoolisé, mauvais ballottage
Mon cœur est noir, mon âme en otage
Et j’gamberge de fou dans le Carénage
Gardez vos couronnes, moi j’ai passé l’âge
Pour percer dans l’jeu, pas besoin d’parrainage
On remplit des dômes et des arenas
Toi t’es démodé comme les Carrera
Trois millions poto, par an ça m’ira
J’t’éclate les neurones comme la Sativa
Ça casse des verres comme dans bar-mitsva
Une belle morena, j’fume un Cohiba
Elle loin d’l’époque de la Córdoba
J’suis sur la corniche en Panamera
Tu m’vois par beaucoup, j’suis un diamant rare
J’suis un diamant rare, j’suis une œuvre d’art

J’éblouis ta route, j’ai les phares xénon
Une question m’taraude, mais c’est quoi ton nom ?
Personne me connaît dans mon giron
Tu t’vends à la roulette mais tu as pas d’jeton
On a bon cœur, on sait pas dire non
Fais pas l’malin, m’prends pas pour un con
À la base poto, j’avais pas un rond
On a fait c’qu’il fallait dans la chanson

On a fait tout c’qu’il fallait, fallait sonner l’alarme
Parler, on l’a trop fait, tu m’as trahi, j’ai coupé les ponts
J’avance dans le néant, violent est le mélange
Mes douleurs sont les miennes, j’suis pisté par les hyènes
On a fait tout c’qu’il fallait, fallait sonner l’alarme
Parler, on l’a trop fait, tu m’as trahi, j’ai coupé les ponts
J’avance dans le néant, violent est le mélange
Mes douleurs sont les miennes, j’suis pisté par les hyènes

On a mis à l’abri la madre
J’ai les cojones du padre
Enfoiré, j’peux plus t’encadrer
Tu m’as trahi, tu as trop parlé
J’aime bien kicker pour la forme
Tu sera piqué comme à Fortnite
J’vois sur ton front, y a la corne
Tu es un courant d’air, j’suis une tornade
Tu sors la guitare pour les charmer
Gros, on dirait un attardé
Tu racontes trop de sornettes
Tu sais même pas c’que c’est un charley
J’fais pas le mec bien, j’ai mes démons
Tu fais la fille hlel, tout l’monde t’a té-mon
À mort les traîtres, à mort les félons
J’ai la rage, mon regard en dit long

On a fait tout c’qu’il fallait, fallait sonner l’alarme
Parler, on l’a trop fait, tu m’as trahi, j’ai coupé les ponts
J’avance dans le néant, violent est le mélange
Mes douleurs sont les miennes, j’suis pisté par les hyènes
On a fait tout c’qu’il fallait, fallait sonner l’alarme
Parler, on l’a trop fait, tu m’as trahi, j’ai coupé les ponts
J’avance dans le néant, violent est le mélange
Mes douleurs sont les miennes, j’suis pisté par les hyènes

J’suis pisté par les hyènes
On a mis à l’abri la madre
J’ai les cojones du padre

Written by; L’Algérino
Album/EP; Moonlight

L’Algérino Tout ce qu’il fallait Lyrics

L’Algérino Tout ce qu’il fallait Lyrics English Translation

We did everything we had to, had to sound the alarm
Talking, we did it too much, you betrayed me, I cut ties
I advance in nothingness, violent is the mixture
My pains are mine, I’m tracked by hyenas
We did everything we had to, had to sound the alarm
Talking, we did it too much, you betrayed me, I cut ties
I advance in nothingness, violent is the mixture
My pains are mine, I’m tracked by hyenas

In the streets of life, I’m piloting
Drunk, bad waivers
My heart is black, my soul hostage
And I am cramming crazy in the Fairing
Keep your crowns, I’m past the age
To break into the game, no need for sponsorship
We fill domes and arenas
You are old-fashioned like the Carrera
Three million homie, a year it’ll be fine
I bust your neurons like Sativa
It breaks glasses like in bar mitzvah
A beautiful morena, I smoke a Cohiba
She far from the time of Córdoba
I’m on the ledge in Panamera
You see me by many, I’m a rare diamond
I’m a rare diamond, I’m a work of art

I dazzle your road, I have xenon headlights
I have a question, but what’s your name?
No one knows me in my lap
You sell yourself at roulette but you have no chips
We have a good heart, we don’t know how to say no
Don’t be bad, don’t take me for an idiot
Basically, homie, I didn’t have a thing
We did what we had to in the song

We did everything we had to, had to sound the alarm
Talking, we did it too much, you betrayed me, I cut ties
I advance in nothingness, violent is the mixture
My pains are mine, I’m tracked by hyenas
We did everything we had to, had to sound the alarm
Talking, we did it too much, you betrayed me, I cut ties
I advance in nothingness, violent is the mixture
My pains are mine, I’m tracked by hyenas

We sheltered the madre
I have the padre’s cojones
Motherfucker, I can’t supervise you anymore
You betrayed me, you talked too much
I like kick for form
You will be stung like in Fortnite
I see on your forehead, there is the horn
You are a draft, I am a tornado
You take out the guitar to charm them
Fat, it looks like a retard
You talk too much nonsense
You don’t even know what a hi-hat is
I’m not doing the right guy, I have my demons
You play the girl hlel, everyone has looked at you
Death to traitors, death to felons
I have rage, my eyes say a lot

We did everything we had to, had to sound the alarm
Talking, we did it too much, you betrayed me, I cut ties
I advance in nothingness, violent is the mixture
My pains are mine, I’m tracked by hyenas
We did everything we had to, had to sound the alarm
Talking, we did it too much, you betrayed me, I cut ties
I advance in nothingness, violent is the mixture
My pains are mine, I’m tracked by hyenas

I’m tracked by hyenas
We sheltered the madre
I have the padre’s cojones