OrelSan – Shonen Lyrics | Find Out Lyrics

OrelSan – Shonen Lyrics

OrelSan Shonen Lyrics

J’ai fait des erreurs et j’en referai
J’espère juste ce sera pas les mêmes
À quoi ça sert d’écrire des textes
Si j’sais pas dire aux gens qu’j’les aime
Combien d’autres aux raisons funèbres
Avant d’le dire, avant bataille perdue d’avance
Des guerres dont personne sort gagnant
À la base c’était juste un passe-temps
Mais l’temps est passé
J’faisais juste ça pour les faire marrer
C’était qu’en soirée, c’était des impros bien préparées
Mais quand y a l’buzz, les merdes rappliquent
Les hyènes, les fils de polémistes
J’viens juste de sortir mon premier disque
J’fais d’la politique, j’suis seul et triste, hein

Merci mes exs, hein, merci pour le crash test, hein
J’apprécierais moins c’que j’ai sans votre aide, hein
Merci d’m’avoir tte-j’, hein
J’veux dire vraiment
J’veux dire j’aurais pas changé si vous m’aviez pas dit d’le faire, hein
Amour moderne, tonnerre sublime, grotesque honnête dans mes poèmes
D’où j’viens, j’voulais qu’un peu d’soleil
Être le héros d’mon propre shonen
New York, la sale est pleine, merde
Tokyo, la salle est pleine, merde
Paris, merci, merci
J’pose un Bercy pour toute la semaine
D’habitude j’parle que d’mes défaites
Parce qu’on apprend seulement que dans l’échec
Orel et Gringe, Ablaye et Skread
J’aimais pas l’jeu, j’ai changé les règles
La vérité pour seul remède
Quand les plaies d’une amitié s’infectent
J’ai perdu des potes, ils s’sont perdus eux-mêmes
Tu veux des potes ? Prends leurs galères avec
J’refuse des sommes, j’refuse des chèques
Avec plein d’chiffres, genre six ou sept
C’est mon intégrité qu’j’achète
C’est c’que j’appelle payer l’prix des rêves, hein
C’est pour ces rêves de gamin qu’on s’est donné les moyens
J’ai besoin d’quelque chose de plus grand qu’moi
Besoin d’âme, j’suis qu’un fils de Païen

Tout s’transforme, rien n’se perd
J’ai pas fait des choses dont j’suis fier
J’peux devenir meilleur, j’peux pas revenir en arrière
J’étais tout seul, on est des milliers
Bientôt, vous allez tous m’oublier
Désolé mais j’vais devoir vous quitter
Dis-toi seulement qu’on a kiffé
Hier, c’était hier
Aujourd’hui, j’efface les dettes, hein
J’échangerai pas c’que j’ai contre la jeunesse éternelle, hein
On a fait c’qu’on a fait comme on l’a fait
Mais on l’a fait, hein
Tout s’transforme, rien n’se perd
Ombre et lumière

OrelSan Shonen Lyrics English Translation

I made mistakes and I will do it again
I just hope it won’t be the same
What is the point of writing texts
If I don’t know how to tell people that I love them
How many others for funeral reasons
Before saying it, before losing battle
Wars where no one wins
It was basically just a hobby
But the time has passed
I was doing just that to make them laugh
It was that in the evening, it was well-prepared improvisations
But when there’s the buzz, shits come back
Hyenas, the sons of polemicists
I just released my first record
I do politics, I’m alone and sad, eh

Thanks my ex, eh, thanks for the crash test, eh
I would appreciate less what I have without your help, eh
Thank you for looking after me, eh
I really mean
I mean I wouldn’t have changed if you hadn’t told me to do it, eh
Modern love, sublime thunder, honest grotesque in my poems
Where I come from, I wanted a little sun
Be the hero of my own shonen
New York, the room is full, shit
Tokyo, the hall is full, shit
Paris, thank you, thank you
I put on a Bercy for the whole week
Usually I only talk about my defeats
Because we only learn that in failure
Orel and Gringe, Ablaye and Skread
I didn’t like the game, I changed the rules
The only remedy is truth
When the wounds of a friendship become infected
I lost friends, they lost themselves
Do you want friends? Take their hardships with
I refuse sums, I refuse checks
With lots of numbers, like six or seven
It is my integrity that I buy
That’s what I call paying the price of dreams, eh
It’s for these childhood dreams that we gave ourselves the means
I need something bigger than me
Need a soul, I’m just a son of a pagan

Everything is transformed, nothing is lost
I haven’t done things that I’m proud of
I can become better, I can’t go back
I was all alone, there are thousands of us
Soon you will all forget about me
Sorry but I’m going to have to leave you
Just tell yourself that we loved it
Yesterday was yesterday
Today I write off the debts, eh
I won’t trade what I have for eternal youth, eh
We did what we did as we did
But we did, eh
Everything is transformed, nothing is lost
Shadow and light